Gratounette vaisselle

L’éponge vaisselle à tricoter est une variante des tawashi, ces éponges réutilisables DIY qui font le bonheur des ateliers collectifs zero déchet. J’ai testé les modèles fabriqués avec des chutes de tissus mais je n’ai pas été conquise. Alors j’ai cherché à faire autrement. C’est comme ça que j’en suis venu à tricoter une éponge aux aiguilles avec de la ficelle. Révolutionnaire.

Pourquoi tricoter éponge vaisselle ?

Suivre mon tawashi grattant tuto, c’est choisir de fabriquer soi-même un produit tout aussi efficace que sorti d’une usine, le plastique d’emblallage en moins. Je dirais même que c’est plus efficace si j’en crois ma propre éponge qui frotte et décrasse vigoureusement sans rien rayer. C’est aussi faire le choix d’un produit beaucoup plus résistant dans le temps et qui ne finira pas à la poubelle.

Quand j’ai vu combien de copines avaient suivi ma tendance, je me suis dis que je devais en faire un article 🙂

Matériel pour tricoter éponge vaisselle

Pour votre éponge fait maison, vous avez besoin d’aiguilles à tricoter assez grosses. Mon conseil est d’utiliser des aiguilles n°8 au minimum. Comme ça, les points seront bien aérés. C’est plus facile à tricoter et surtout c’est recommandé pour que l’éponge sèche facilement après usage.

Et bien sur, vous avez besoin de ficelle, Vous pouvez choisir celle que vous avez sous la main, jute, chanvre… elles font toutes l’affaire. Ceci dit, il semblerait que la ficelle de sisal (appelé aussi jonc de mer) soit la plus indiquée pour gratter et durer dans le temps. Vous devez la choisir un peu épaisse, 3mm c’est bien.

Gratounette vaisselle
Plus d’éponge jetable depuis l’apparition de l’éponge réutilisable DIY !

Tawashi grattant tuto

La gratounette vaisselle est à tricoter au point mousse (que des mailles à l’endroit, c’est le plus facile). Il faut comptez 12 rangs /12. A ajuster en fonction de vos besoins et envies.

Vous devez savoir que la ficelle, ce n’est pas très agréable à tricoter, ça accroche terriblement. Mais l’ouvrage est petit, vous n’en aurez pas pour longtemps. Pour se motiver, il faut se dire que plus la ficelle accroche, plus elle sera grattante et de fait plus efficace 🙂

Pensez à laisser ne pas couper la ficelle à ras lorsque vous aurez fini votre ouvrage. De cette manière, vous pourrez faire une boucle. Ce sera beaucoup plus pratique pour suspendre votre tawashi tricot afin qu’il sèche tranquillement entre deux services plutôt que de baigner dans son jus.

Gratounette au crochet

Vous préférez le crochet au tricot ? C’est ce que m’a dit ma copine Elodie! Elle a trouvé sans peine un modèle gratuit éponge au crochet facile et depuis elle ne s’arrête plus de faire de gratounette au crochet pour tout le monde autour d’elle. Vous aussi, vous trouvez un tawashi grattant tuto au crochet du premier coup si ça vous intéresse.

Vous avez donc le choix entre deux techniques. La seule différence entre les deux c’est les aiguilles et le rendu. Elodie pousse l’art à utiliser différentes ficelles, différentes épaisseur pour un rendu dentelle. Il ya de quoi changer votre rapport à cette tache ingrate qu’est la vaisselle ! Si je savais faire du crochet, j’aurais fait un tuto gratounette au crochet car je trouve que l’esthétique est plus sympa. Mais si on reste pratique, question usage, c’est pareil.

Entretien de la gratounette vaisselle

Votre tawashi tricot est lavable bien entendu. Il passe très bien en machine, même à haute température. N’hésitez pas à le mettre régulièrement.

Lorsque vous aurez fini de tricoter éponge vaisselle, vous devriez garder longtemps, au moins plusieurs mois. Mais il est bon de savoir pour le jour venu où elle rendra l’âme qu’elle est compostable. C’est une vraie éponge zéro déchet.

Tawashi grattant tuto : mot de la fin

Faut que je dise quand même quelque chose aux personnes que le tricot ou le crochet rebute. Si le concept de l’éponge en jute pour plait bien, vous n’êtes pas non plus obligé de tricoter éponge vaisselle. Laissez faire les gens qui aiment ! Vous trouverez facilement des tawashi tricot en ficelle toute faites. C’est un produit de plus en plus populaire. Cela montre bien son bien fondé pratique et écologique.

Si par contre, vous êtes super content à l’idée de sortir vos aiguilles, j’ai une autre idée pour vous ! Sur le même principe que la gratounette, vous pouvez facilement réaliser un gant exfoliant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.