Cosmétiques

Se laver les cheveux autrement I

L’hygiène capillaire est un chapitre délicat dans une perspective zéro déchet. Il faut trouver la bonne alternative et ce n’est pas toujours une mince affaire. On peut aussi alterner différentes manières de se laver chez les cheveux. Aujourd’hui on va parler des poudres de plantes.

Evidemment, si vous êtes pressés, en vacances ou à la salle de sport, ce n’est pas la méthode idéale puisqu’il s’agit de s’appliquer un masque sur le tête.

Mais si vous êtes tranquille à la maison, que vous avez envie de prendre du temps pour vous occuper de vos cheveux, je vous propose d’essayer la recette sans tensioactif ci-dessous et de m’en dire des nouvelles !

Shampoing masque poudre de plante

Je ne dis pas que c’est forcement révolutionnaire pour tout le monde. Cela dépend de l’espacement de vos lavages de cheveux, de la composition des shampoings que vous utilisez d’habitude, de la nature de vos cheveux etc. (Si par exemple, vous lavez toujours vos cheveux plusieurs fois par semaine avec un shampoing classique, votre cuir chevelu ne régule pas naturellement le sébum car il a l’habitude d’être décapé. En réaction, il produit plus de sébum, du coup vous vous lavez souvent les cheveux pour lutter contre cet excès de sébum. Dans ce cas, si vous utilisez un produit tout doux comme ce shampoing masque, vous aurez l’impression de garder les cheveux sales. Il faut d’abord espacer les shampoings pour avoir des résultats probants )

Je vous donne ce qui est pour moi la meilleure des routines capillaires, en alternance avec un shampoing solide, des lavages à l’eau et d’autres shampoing/masques dont je vous parlerai dans un prochain article. Et croyez moi, j’ai essayé plein de choses depuis 2014 où j’ai fait mon dernier shampoing de supermarché.

A noter que je suis châtain foncé aux cheveux longs. Si vous avez les cheveux clairs, attention, certaines poudres pourraient foncer vos cheveux (comme l’amla et le shikakai) Si vous avez les cheveux courts vous pouvez diviser les quantités de la recettes par deux.

Le shampoing masque de poudre de plantes

Shampoing masque naturel

Ingrédients du shampoing sans tensioactif

  • 1 c. à s. rase de henné neutre pour gainer les cheveux (cela s’appelle henné neutre mais ce sont des feuilles de casia obovata qui sont utilisé, ce n’est pas la même plante que le henné colorant que l’on connaît, lawsonia inermis)
  • 1 c. à s. rase de farine de pois chiche pour les laver et les adoucir (Il semblerait qu’elle soit difficile à rincer pour certaines natures de cheveux, si elle ne vous convenait pas, remplacez-la par de la poudre d’orange)
  • 1 c. à s. rase de shikakaï ou bien de sidr si vous faites des colorations végétales. L’une et l’autre poudre sont lavantes. La deuxième a la particularité de fixer la couleur.
  • 1 c. à s. rase d’un actif de votre choix (cf. un peu plus bas).
  • 1 c. à c. d’huile végétale, par exemple l’huile de ricin pour stimuler la pousse, de jojoba pour la vitalité capillaire ou de brocoli pour les cheveux bouclés.
  • 4 gouttes d’huiles essentielles d’ylang ylang, embellisseur capillaire, ou de pamplemousse pour lutter contre la chute des cheveux. Si vous supportez mal les huiles essentielles ou que vous ne pouvez pas en mettre pour des raisons diverses, ce n’est pas un souci, retirez-les de la recette. Il convient de bien lire et respecter les précautions et mises en garde propres à chacune d’entre elles.

Revenons sur l’actif de votre choix : cela peut-être de l’ortie en poudre pour fortifier vos cheveux, de l’aloé vera pour les hydrater, de l’amla pour la souplesse des boucles, de la poudre d’orange pour la douceur et l’odeur, du brahmi pour le volume etc. Il existe de nombreuses poudres qui soignent les cheveux, notamment parmi les poudres ayurvédiques, vous trouverez forcement votre bonheur.

Pour l’amla et l’aloé véra, je vous conseille plutôt une cuillère à café. Trop dosées, ces poudres peuvent avoir un effet cheveux gras. Mais encore une fois, tout dépend de la nature de vos cheveux.

Pour la poudre d’orange, il suffit de faire sécher des écorces et ensuite de les mixer jusqu’à l’obtention d’une poudre.

Vous pouvez aussi choisir pour cette partie de la recette un henné au 9 plantes (ou 11 ou 12…), c’est un mélange embellissant et fortifiant pour la chevelure. Plusieurs marques proposent cette formule classique. Vous ne pouvez pas vous tromper avec lui.

Pour découvrir les poudres existantes et leurs propriétés et éventuellement faire des emplettes, il y a un site que j’aime bien : Henné et soins d’ailleurs. On y trouve plein de poudres de qualité et d’informations intéressantes.

Une fois que vous aurez trouvez votre recette idéale, vous pouvez mélanger à l’avance toutes vos poudres dans un bocal en plus grandes quantités et prélever 4 cuillères à soupe du mélange à chaque shampoing. C’est beaucoup plus simple.

Shampoing masque no poo

Mode opératoire du shampoing naturel aux plantes

  • Mettez toutes vos poudres ensemble dans un bol non métallique, écrasez-les avec le dos d’une cuillère en bois ou en plastique pour qu’il n’y ait aucun grumeau et mélangez-les
  • Tout en continuant de mélanger, ajoutez progressivement de l’eau chaude (environ 50°), jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse (comme un henné).
  • Ajoutez les huiles essentielles et mélangez encore
  • Vous voilà avec un masque à appliquer sur vos cheveux humides, en massant bien le cuir chevelu, c’est important, primordial même. J’utilise pour cela une brosse avec des picots épais en plastique cela fait toute la différence. Elle permet de bien soulever les cheveux et de répartir le masque sur le crâne. Si vous n’en avez pas, pas de souci, masser bien le crane avec vos doigts, ça fera l’affaire, mais appliquez-vous, c’est 30% du résultat !
  • Laisser poser environ 15 minutes, le temps par exemple d’un gommage au marc au café. Commencez à rincer le plus gros, à nouveau massez-vous bien le crâne et finissez de rincer votre masque.
  • Procédez à un dernier rinçage au vinaigre de cidre ou au vinaigre blanc (oui oui le même que pour faire le ménage, mais faites attention à son taux d’acidité, il ne doit pas être trop élevé), n’ayez pas peur de l’odeur, ça s’évapore très vite, une fois sec, ça ne sent plus. En général, on surdose le vinaigre, surtout quand on fait ça à la louche. Comptez 1 c. à s. pour 1 litre d’eau à mélanger dans une bouteille et à se verser sur la tête.

Notez que les cheveux ne nécessitent pas d’être recouverts mèches à mèches, vous pouvez appliquer le masque grossièrement sur les longueurs, ce qui compte c’est vraiment de laver la tête. Les longueurs profitent du shampoing au rinçage.

Je vous conseille de faire la première partie du rinçage dans un seau, vous plongez la tête dedans, vous la remuez un peu et cela rince le plus gros du masque d’un coup. D’une part, c’est plus rapide, mais en plus vous pouvez vider le seau aux toilettes, moins de risques de boucher sa baignoire à force de rincer des hennés ou des masques de poudre.

Si vous voulez ensuite espacer le plus possible avant un autre shampoing, je vous conseille de procédez à un brossage de cheveux minutieux matin et soir pour les dépoussiérer et répartir le sébum (on l’accuse de graisser les cheveux, mais le sébum et là pour les protéger). Votre brosse est à laver au quotidien.

Je sais bien que présenté comme ça, ma recette peut sembler contraignante, le produit ne sort pas tout prêt d’un flacon, il faut trouver les ingrédients, le temps de pose est long et le rinçage plus fastidieux. Mais une fois que vous aurez trouvé vos marques, cela se fera (presque) tout seul.

Le tout c’est de trouver la bonne formule adaptée à vos cheveux, après cela, les avantages que vous retirerez de cette méthode de lavage devraient l’emporter sur le reste. Moi par exemple, je ne peux plus m’en passer parce que grâce à ces shampoings, je perds beaucoup moins mes cheveux et qu’ils retrouvent de la douceur.

Et si vous ne deviez pas trouver votre bonheur avec cette recette, il vous reste de nombreuses possibilités à explorer pour laver vos cheveux sans les décaper, espacer les shampoings et chouchouter vos cheveux sur le long terme. Je reviendrai sur le sujet prochainement.

Mais n’oubliez pas de persévérez, il faut du temps pour que vos cheveux s’habituent à une nouvelle façon de faire.

Shampoing masque poudre de plante
Publicités

Un commentaire sur “Se laver les cheveux autrement I

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s