Jardin

Purin d’ortie

En voilà une recette à connaître si vous avez un petit ou grand espace vert. Le purin d’ortie c’est génial comme fertilisant, fongicide, désherbant, répulsif ou activateur de compost, pour peu que vous soyez attentif au dosage.

Ortie

Vous n’aurez pas de mal à trouver cette plante, on évitera cependant de la ramasser en bord de route pour qu’elle ne soit pas trop polluée.

Idéalement, on peut consacrer un mètres carré de son jardin pour la cultiver en prenant dans la nature deux trois orties avec racine afin de les replanter. Elles ont de grandes chances de repartir.

Préparation du purin d’ortie

Il faut compter dix litres d’eau pour un kilo d’ortie. Cela revient à peu près à remplir un seau d’ortie et le compléter avec de l’eau (attention les contenants en métal ne conviennent pas pour cette opération).

Vous couvrez votre mélange et vous laissez macérer le tout 2 semaines en remuant de temps en temps.

Ensuite vous filtrez et vous mettez les feuilles d’ortie au compost et le liquide en bouteille.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela ne sent pas bon, c’est même carrément nauséabond. Ce n’est pas du purin pour rien. Faites-le le plus loin possible de la maison, dans un coin tranquille et ombragé.

Purin d'ortie

Dosages et usages du purin d’ortie

Pur : Désherbant et activateur de compost

Le purin d’ortie est très riche en azote et constitue un désherbant naturel de choix.  A répandre donc aux endroits où vous ne voulez pas que la végétation s’installe.

Pour les mêmes raisons, le purin d’ortie est un très bon activateur de compost, il accélère la décomposition de vos déchets végétaux.  Ce qui est intéressant quand on ne possède qu’un petit espace dédié au compost et que l’on peine à attendre tous les deux ans pour vider son compost. Il suffit d’arroser ce dernier avec du purin.

10% : Engrais

En plus de l’azote, le purin d’ortie est aussi très riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, ce qui est idéal pour la croissance de vos plantes. Il convient de diluer le purin d’ortie à 10% pour l’utiliser comme engrais lors de l’arrosage et de ne pas en abuser. Un arrosage par semaine est largement suffisant, si vous deviez trop arroser, vous mettriez vos plantes en danger.

Une plante avec le bon dosage de purin se défend mieux contre les maladies et les attaques de parasites. Par contre trop de purin la rend vulnérable. N’oubliez pas que c’est un produit concentré.

Les concombres, les courges, les tomates, les aubergines et les poivrons aiment le purin d’ortie, mais ce n’est pas le cas de toutes les plantes au potager, les haricots, les fèves et les pois n’en ont pas besoin par exemple.

5% : Répulsif et fongicide

Si des parasites embêtent vos plantes, et même vos plantes d’intérieur, par exemple des pucerons ou des acariens, vous pouvez de vaporiser du purin d’ortie dilué à 5% à raison de 2 fois par mois maximum.

De même, vous pouvez limiter l’apparition de champignons par vaporisation. A titre d’exemple, le purin d’ortie peut vous aider à lutter contre le mildiou, qui touche fréquemment les tomates.

En résumé, l’ortie c’est un peu une fée au jardin, elle remplace de nombreux produits et ne produit aucun déchet. C’est une alliée du jardin en permaculture.

Sans compter que cette plante a de nombreuses autres vertus. Elle peut entrer dans la composition de vos shampoings solides ou masques capillaires, de vos repas, de vos tisanes etc. Nous en reparlerons surement 🙂

Publicités

2 commentaires sur “Purin d’ortie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s