Dans l'air du temps

DIY Masque lavable en tissu

Ça fait mal au coeur de voir combien de masques jetables sont utilisés chaque jour sur la planète en ces temps de coronavirus. C’est d’autant plus triste que ce sont des déchets qui pourraient être évités. Pour cela, il faudrait que chacun accorde 30 minutes à la fabrication d’un masque en tissu qui pourra être lavé et réutilisé autant de fois qu’un t-shirt ou une paire de chaussettes. C’est honnête quand on pense qu’il faut 450 ans à un masque jetable pour se décomposer. Bravo à Plastic Attack pour sa campagne de sensibilisation.

Si vous êtes un peu attentif au différents types de masque fait maison qui fleurissent sur le nez des gens depuis l’apparition du COVID-19, vous voyez bien qu’ils ne sont pas tous fait sur le même modèle. Après quelques essais drôles mais infructueux, j’ai trouvé le tutoriel qui va bien, simple et efficace. Grâce à lui, j’ai équipé mes enfants, ma famille et mes amis sans machine à coudre. Mais si vous en avez une, c’est encore mieux.

Avantages du masque de protection lavable en tissu

Pourquoi ce modèle est très bien ? Déjà, il est très facile à faire que ce soit à la machine à coudre ou à la main. C’est un carré à coudre sur l’envers avec deux élastiques. Vous le retournez et vous faites les plis. Je dis 30 minutes pour compter large, mais ça peut être moins, surtout au bout de quelques-uns.

Ensuite, ce masque à réaliser en coton ou en polyester est très bien parce qu’il est confortable, je n’ai que des retours positifs, à deux exceptions prêt. Les élastiques sont parfois un peu juste pour les plus grosses têtes. Mais il suffit de le savoir et de rajouter un centimètre. Certaines personnes trouvent aussi les élastiques larges trop rigides pour leurs oreilles délicates. Pour elles, j’ai récupéré des cordons nettement plus souples sur des masques jetables classiques et c’était parfait. Il suffit de découper un petit bout du masque avec le cordon pour assurer une couture solide.

Autre avantage de ce masque : il ne baille pas, ni sur les côtés, ni au niveau du nez ou du menton. Il est englobant contrairement à d’autres modèles plus ou moins ajustés en fonction de la forme de votre visage. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il est élégant mais tout de même, c’est une coupe qui sied au plus grand nombre 🙂

Enfin, et là c’est l’avantage de tous les masques maison, vous êtes maitre de votre personnalisation. Vous pouvez le faire avec le tissu et le cordon de votre choix, ou plus basiquement avec ce que vous avez à la maison. Vous pouvez ajouter une couche de tissu supplémentaire ou pourquoi une pochette à filtre. Vous pouvez également mettre une barrette nasale pour mieux l’ajuster (ou un tortillon en métal qu’il faut prévoir d’insérer). Question déco, vous pouvez le faire réversible pour l’assortir à vos tenues ou mettre des perles pour le plaisir !

Masque maison coronavirus
Masque maison modèle réversible

Modèle enfant

Dans la vidéo que je partage plus haut, la couturière utilise une base de 19/19 cm pour un modèle adulte. Je m’en suis servie de point de départ pour adapter ce modèle à la louche pour mes enfants. C’est à dire que j’ai fait 18/18cm pour ma fille de 9 ans et 17/17cm pour la deuxième de 5 ans. Partant de là, pour en faire à d’autres enfants j’ai fait 17/17cm de 4 ans jusqu’à 7 et 18/18cm à partir de 7 ans jusqu’à 12. Coup de chance ou oeil de lynx, ça a très bien collé !

Choix du tissu pour fabriquer un masque lavable

Un masque maison doit vous permettre de respirer correctement. Même si c’est tentant de mettre un tissus enduit pour avoir un masque imperméable, épargnez-vous cet effort. J’ai testé et j’ai eu du mal à finir mes courses tellement je manquais d’oxygène ! Pareil avec les toiles cirées bien sur et le jean aussi à ce que j’ai pu lire.

En plus d’être respirant, le tissu doit être sain et confortable s’il doit être porter des heures, surtout que nous arrivons à la saison la plus chaude. C’est un point très important à considérer car il vous permettra de faire le bon compromis entre la théorie et la pratique.

Je m’explique. Pour faire un masque, le polyester est plus recommandé que le coton. Par contre, il est moins agréable. Du coup, on rechigne davantage à le porter, il nous gêne quand il est fait chaud, on porte davantage ses mains au visage à cause de l’inconfort etc. Pour un adulte, c’est plus facile à gérer, encore que, pour un enfant c’est très compliqué.

Du coup, j’ai décidé que mon modèle enfant serait d’office en coton pour faciliter le port du masques aux petits, même si en théorie ce n’est pas la meilleure matière à utiliser. Pour les adultes, j’ai testé différentes combinaisons en fonction des tissus que j’avais sous la main. J’ai joué avec les matières, l’épaisseur, le poids des tissus….

Masque tissu enfant
Le meilleur masque, c’est celui qu’on supporte ! Ici, le préféré de ma fille de 5 ans, en coton fin et tissu éponge.

Si le sujet vous intéresse, l’AFNOR a publié une série de conseils sur le choix des matériaux auquel vous pouvez vous référez pour trouver la meilleure des combinaisons possibles en fonction de vos propres paramètres.

Utilisation et entretien du masques réutilisables en coton

Nous sommes bien d’accord que ces masques ne jouent pas dans la même cour que des masques FFP2. Mais c’est aussi le cas de la majorité des masques jetables qui finissent à la poubelle. Ces masques simples permettent néanmoins de réduire les risques, notamment dans les transports, les commerces, les lieux publics en général. Ils sont d’ailleurs obligatoires dans de nombreux contextes. Vous serez content d’en avoir toujours un sous la main.

C’est un geste de plus pour nous protéger et protéger les autres, comme respirer dans son coude et tenir ses distances. C’est pour ça qu’on appelle ces masques des « masques barrières ».

Le port du masque en tissu s’accompagne de règles d’hygiène. Que vous le mettiez ou que vous le retireriez, vous devez toujours le manipuler par les élastiques, avec des mains propres (savon ou gel hydro-alcoolique). Les masques portés 3 heures sont à mettre dans un sac plastique fermé pour être ensuite lavé à la machine à 60°. On ne remet pas deux fois le même masque.

Masque lavable et réutilisable

Vous pourrez également utilise ce masque pour faire du bricolage, il est très bien pour poncer par exemple. Je m’en sers aussi pour manipuler les poudres de tensioactifs comme par exemple dans la recette du cake vaisselle ou faire mes mélanges de poudre de plantes pour me laver les cheveux.

Une dernière chose pour les porteurs de lunettes qui comme moi galèrent avec la buée. Comme me l’a fait remarquer une personne pleine de bon sens, il suffit d’avancer sur le nez sa paire de lunettes de quelques millimètres pour ne pas en avoir. Effectivement, ça change tout.

Conclusion masques maison réutilisables

Si vous ne savez vraiment pas coudre, il n’est pas difficile de trouver des masques réutilisables dans le commerce. Il existe aussi des tutoriels pour faire des masques sans couture, avec un bandana un t-shirt, une chaussette, un soutien-gorge…. Bref, nous n’avons pas vraiment d’excuse pour consommer du masques jetables. Bonnes réalisations à vous.

3 commentaires sur “DIY Masque lavable en tissu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s